Catalog

Enabled filters:
Availability
Our wines

La Raimbaudière accorde une importance particulière à l’élaboration de ses vins. Ses grands crus sont fabriqués suivant des procédés traditionnels. En effet, le vin est porté à maturité dans des barriques, mais soulignons que ces techniques ancestrales sont accompagnées des moyens techniques modernes, comme il est le cas de la maîtrise de la température.

La vinification

A La Raimbaudière, les vinifications se déroulent d’octobre à décembre. Parfois, la fermentation peut s’étaler jusqu’à janvier, notamment pour les Coteaux du Layon.

Tous les vins sont vinifiés dans des cuves thermorégulées. Les rosés et les blancs sont refroidis puis maintenus à une température maximum de 18°C. C’est ainsi que l’on fait ressortir leurs plus beaux arômes. Quant aux rouges, ils sont chauffés à 25°C afin de bien faire ressortir leur couleur, leur onctuosité et leur structure.

Si les rosés et les blancs doivent passer par un pressurage direct, les rouges sont mis directement en cuve afin de parfaire la macération pelliculaire et au cours de laquelle se déroulera la fermentation. C’est la qualité du cuvage qui fait qu’un vin est charnu ou tannique. C’est principalement grâce à ce procédé que La Raimbaudière octroie la structure qu’elle souhaite à ses vins rouges.

L’élevage

Les rosés et le blanc sec ne subiront pas d’élevage à proprement dit car ce sont des vins de printemps. Autrement dit, ils sont destinés à être dégustés jeune. Les Coteaux du Layon et les rouges sont élevés dans les cuves pour une durée de 6 à 15 mois selon le type de vin. L’Anjou villages est, lui, élevé en barrique pendant une durée de 10 mois afin d’obtenir des arômes plus complexe et plus complexe. Depuis 2002, l’Anjou blanc sec connu sous le nom d’Orchidée est vinifié à basse température (15°C) dans le but d’extraire ses meilleurs arômes. .

Our wines There is 1 product.

Showing 1 - 1 of 1 item
Showing 1 - 1 of 1 item